Aller au menu de navigation principale Aller au menu de navigation secondaire Aller au moteur de recherche Aller au fil d'Ariane Aller au contenu Aller au pied de la page
Vous êtes ici : Accueil » Vivre à Odomez » Notre Histoire » Le monument aux morts

Le monument aux morts

Le monument aux morts d'Odomez entre les 2 guerres

Après la Première Guerre mondiale, comme partout en France, la commune d’Odomez a érigé un cénotaphe (monument mortuaire n’abritant aucun corps),pour commémorer et honorer les soldats, et plus généralement les personnes, tuées ou disparues par faits de guerre. Il a été construit par Brasselet, au centre du village face à la mairie et à l’école communale. Il comporte plusieurs symboles :

  • Une couronne de chêne qui symbolise la force, la puissance, mais aussi les vertus civiques.
  • Un coq qui évoque à la fois la fierté nationale, et le chant de la Victoire. Il symbolise la France républicaine qui l’avait adopté dès 1790 et devient officiel en 1875. C’est le fameux « coq gaulois » qui servit à l’affiche pour le lancement de l’emprunt de guerre de 1915. Il s’oppose à l’aigle impérial du Reich allemand.
  • Un poilu debout, résolu, calme, appuyé sur le canon de son fusil, montant la garde. Aucun détail de l’uniforme ne manque : le casque, la longue capote, les bandes molletières, les « godillots », le baudrier et la ceinture portant les cartouchières, la musette et la gourde, tout l’équipement du poilu des tranchées. Le visage est jeune, marqué d’une petite moustache.
  • Le jardinet ou la clôture: il délimite le lieu où l'on commémore les absents, cet enclos a un caractère sacré. Seul le magistrat municipal, ou les anciens combattants d'arme, à la rigueur les innocents enfants des écoles, peuvent prétendre pénétrer cette parcelle de sol désormais sacrée. 
  • La croix de guerre 14/18 qui est le symbole mythique de la première guerre mondiale. Cette médaille est la plus haute distinction militaire, elle est due aux soldats “ Morts pour la France ”. Ele est instituée au cours même de la guerre, en 1915, afin de “ récompenser les citations pour faits de guerre. La croix de guerre représente une croix de Malte posée sur deux glaives entrecroisés et portant en son centre l’effigie de la république. La croix de guerre est le symbole fort pour les soldats, les militaires.

Au sommaire de la rubrique

  • Guerre de 1870

    Au cours de cette guerre qui dura du 18 juillet 1870 au 28 janvier 1871, 2 odoméziens ont trouvé la mort
  • Guerre 1914-1918

    16 tués à l'ennemi, une victime civil, 10 victimes de guerre. En 1906, le village comptait 159 familles pour 596 habitants
  • Guerre 1939-1945

    La 2° guerre mondiale, 3 odoméziens sont morts pour la France
  • Guerre d’Algérie 1954-1962

    La guerre d'Algérie, 1 odomézien est mort pour la France