Aller au menu de navigation principale Aller au menu de navigation secondaire Aller au moteur de recherche Aller au fil d'Ariane Aller au contenu Aller au pied de la page
Vous êtes ici : Accueil » Vivre à Odomez » Notre Histoire » Nos origines

Nos origines

Atlas de Trudaine pour la généralité de Hainaut-Cambrésis 1745- 1780

ODOMEZ n'a pas toujours eu la population qu'on lui connaît aujourd'hui. Son essor se situe entre le 11 Novembre 1918 et le 3 Septembre 1939. 21 ans de paix : une période pendant laquelle, la commune d'Odomez va connaître un développement considérable par l'implantation de l'usine Kuhlmann.
En 1141 notre village est cité, pour la 1ère fois sous le toponyme d'AUDOMEZ : voulant dire manse ou la maison d'AUDUIF (nom propre d'homme). Au Haut Moyen Âge, le manse est une habitation rurale, avec jardin et champs, constituant une unité d'exploitation agricole nécessaire pour l'entretien d'une famille. ODOMEZ faisait, autrefois, partie de la province du Hainaut, appartenait au diocèse d'Arras, et dépendait de Fresnes. En cette année 1141, l'évêque Alvise d'Arras en fit don au chapitre de Condé.
En 1274, il devient DOUMEZ.
En 1646 sur une carte du Hainaut, le nom de notre village n'est pas inscrit, mais, le nom de FOREST est cité : c'est un château situé sur le territoire actuel de Bruille. Nous pouvons remarquer que le "Courant du Hainaut", ruisseau qui sépare, actuellement, Bruille-St-Amand et Odomez, était la frontière entre la province des Flandres et celle du Hainaut.
En 1676 une carte militaire du siège de Condé par Louis XIV fait apparaître le nom de DOMEY.
En 1743, une carte du Valenciennois mentionne le nom de ANDONMES.

 Ces documents ont été recueillis auprès des archives départementales et du musée de Denain.